Sapologie : Définition et compréhension de cette tendance

Sapologie : Définition et compréhension de cette tendance

par Style Vintage

Il faut remonter aux années 1930 pour comprendre l'avènement de la sapologie. Les rois de la Sape, la Société des Ambianceurs et des Elégants, sont aujourd'hui de véritables artistes, reconnus dans les deux Congo et bien au-delà comme un mouvement de mode officiel. Il convient alors de comprendre comment un phénomène de mode marginal peut laisser une empreinte si singulière dans le milieu de la mode. La cause, en premier lieu, en incombe à l’histoire des sapeurs. Une histoire qui, si elle a mis du temps à nous parvenir, puise dans des origines relativement anciennes.

 

L’histoire et la Genèse de la sapologie

La sapologie est un mouvement de mode qui a commencé à émerger à la fin des années 1930 mais qui a pris son essor dans les années 1940, si l'on en croit les différentes études historiques. Les membres de la Société des Ambianceurs et des Gens Elégants, une association officielle investie dans la mode, ont alors voulu apparaître comme des insoumis et "sortir les griffes", raconte l'historien Manuel Charpy.
Au fil du temps, la sapologie est en effet devenue un mouvement mondial qui rassemble, selon la façon dont on perçoit ses adeptes, qu’il s’agisse de simples amoureux de la mode ou des militants engagés politiquement. Cette culture a alors connu une évolution importante en Afrique dans deux pays principalement : la République du Congo et la République Démocratique du Congo.


sapologie années 30

Les deux Congo ont tout connu : la pauvreté, la maladie, la malnutrition, les conflits violents et surtout la colonisation. Lors de la colonisation franco-belge, la sapologie a eu un rôle politique considérable bien que mésestimé par l’histoire officielle. L'élégance était alors synonyme de lutte contre l'oppression. André Matswa, militant anti-colonialiste et homme politique congolais exilé dans la métropole française, s'habillait avec élégance grâce à la sapologie. Il a surtout fondé l'Association des peuples de l'Afrique équatoriale française, à Paris, qui regroupe des intellectuels prônant l'indépendance vis-à-vis de la France. Appelé à négocier avec les Français au Congo, Matswa parvînt à ses fins. Selon les Congolais, c'est grâce à son allure de dandy parisien qu'il est écouté par les colons.



La sapologie : une révolte avant d’être un mouvement de mode


Dès lors, le dandysme à l'africaine devient un moyen de pression politique. La raison de ce symbole trouve son origine dans la politique coloniale de la France et de la Belgique, qui tentaient de "civiliser les indigènes" en leur fournissant des vêtements européens d'occasion et bas de gamme. Opter pour de bons vêtements représentait donc un acte de rébellion en soi. Depuis la fin des guerres civiles dans les deux pays, la Sape n'est plus perçue comme un symbole de la colonisation, mais plutôt comme celui de la paix, entre autres. La Sape représente aussi le retour à la vie normale après de terribles guerres civiles. La jeunesse de Kinshasa et de Brazzaville adopte alors ce style flamboyant et exubérant.

De l'agressivité et de la violence répétées dans les expressions des Sapeurs, le mouvement est devenu pacifiste, avec un code moral. Un pacifisme qui s'est imposé dès la naissance du mouvement « Sape social », créé par le musicien Papa Wemba et plus récemment le rappeur Gims, tous deux de Kinshasa. Du côté de Brazzaville, c'est le président Denis Sassou N'Guesso, lui-même très féru de tendances mode, qui a levé les restrictions imposées aux Sapeurs dans les années 1970 et 1980. En effet, les régimes politiques émergents, pour montrer leur rejet de l'impérialisme occidental, ont interdit le port du costume-cravate, comme le président Mobutu, au Zaïre, l'ex-Congo belge. Dès lors, les adeptes de la Sape participent aux manifestations culturelles nationales voire internationales.

 

vintage sapologie


La sapologie, un courant de mode exclusivement africain ?


Malgré les croyances populaires, la Sape n'est pas seulement l'apanage des riches. Malgré les prix parfois élevés de leurs tenues, les sapeurs peuvent être issus de milieux plus populaires : ce sont parfois des prolétaires qui cultivent l'idée de la beauté à travers la tenue ostentatoire, et cela dans le cadre d'une manœuvre culturelle. , artistique, mais aussi politique ou sociale. Ce dernier point est parfois un point de rupture entre adeptes de la Sape et militants de la société civile : comment expliquer qu'on puisse acheter des vêtements chers quand on manque de nourriture ?

Qu'importe, les sapeurs sont de véritables stars dans leurs quartiers. Pour les adeptes de la sapologie, ce mouvement est aussi l'occasion de promouvoir les deux Congo. Et de prôner l'union. Bien qu'elles soient séparées par le fleuve du même nom, les deux capitales du Congo trouvent, dans la Sape, un moyen de se rapprocher autour d'une même cause. Et outil de promotion du Congo, la Sape s'exporte. Actuellement, des boutiques de haute couture tenues par des sapeurs congolais ont vu le jour, tant à New York qu'à Paris, Londres ou Milan.

Les règles vestimentaires de la sapologie


Être un Sapeur signifie bien plus que simplement porter la dernière mode. Pour la plupart des Congolais, c'est un mode de vie, un code et d'autres allant jusqu'à dire que c'est une religion. Par conséquent, comme toutes les autres religions, ce sont des règles à suivre pour être considéré comme un véritable sapeur.

En règle générale, tous les Sapeurs doivent s'efforcer d'être bien élevés et de respecter la loi. Ils doivent également être bien habillés, parfumés et soignés, porter des vêtements de marque et avoir une coupe de cheveux propre. Ce sont les ingrédients nécessaires pour être un vrai Sapeur. Cependant, ces principes peuvent varier légèrement en fonction du style ou des préférences de chacun et même du Congo d'où vous venez !

Les Sapeurs du Congo Brazzaville ont tendance à ne pas porter plus de trois couleurs/tons à la fois, à l'exclusion du blanc. Les mouchoirs de poche ne sont pas pliés mais plutôt glissés dans la poche du blazer en douceur. Les Sapeurs de Brazzaville préfèrent assortir et accessoiriser avec des cannes, des cigares, des parapluies, des écharpes et des bretelles de chaussettes.
sapologie vintage
Au contraire, les Sapeurs de Kinshasa ont tendance à être plus brillants et audacieux. Pour eux, plus il y a d'incompatibilité de couleurs, mieux c'est. Les sapeurs de la RDC sont connus pour se démarquer de la foule, l'un des designers préférés étant Yohji Yamamoto.

Lors des batailles de mode, la plupart des Sapeurs ouvrent brusquement leur veste de costume et piétinent de manière imposante afin de montrer quelle marque/étiquette ils portent. Les sapeurs aiment aussi montrer leurs chaussures, dont la plupart sont généralement de la marque J.M Weston.


NEWSLETTER